photo-1417008914239-59b898b49382-580x390

Qu’est-ce que la violence faite aux femmes?

  • Violence Domestique:

    La violence familiale est un type de comportement adopté par une personne pour exercer du pouvoir et du contrôle sur une autre personne avec qui elle vit ou a vécu une relation intime.
    –  Conseil de la santé et de la sécurité au travail de l’Ontario (CSSTO)

Source: Education Wife Assessment FAQ’s Sheet

Qu’est-ce que la violence faite aux femmes?

On entend par violence faite aux femmes toute menace verbale ou toute force physique utilisée pour engendrer la peur et contrôler ce que fait une femme.

Dans tous les cas de violence, l’agresseur a plus de pouvoir que la victime. L’agresseur est toujours responsable de son comportement. Bon nombre d’agresseurs se servent de l’alcool comme excuse. Toutefois, la cause véritable de la violence est leur besoin de contrôler une autre personne.

Sous quelles formes la violence faite aux femmes se présente-t-elle?

La violence faite aux femmes peut se manifester de diverses façons. En voici quelques exemples :

La violence physique

  • Gifler ou mordre une femme, ou lui tirer les cheveux
  • Détruire ses biens
  • Maltraiter ses êtres chers
  • *Prendre « soin » d’elle de manière abusive, par exemple en lui donnant trop de médicaments ou en l’enfermant
  • Utiliser une arme ou d’autres objets pour la menacer, la blesser ou la tuer

La violence psychologique ou affective

Les menaces

  • Menacer de lui enlever ses enfants
  • Menacer de la placer dans un établissement
  • Menacer de dire à ses ami(e)s, à sa famille et à son employeur qu’elle est une lesbienne
  • Menacer de se suicider
  • Menacer de retirer son parrainage d’immigration ou de la faire déporter
  • La suivre ou la harceler

Le contrôle

  • Contrôler son emploi du temps, ce qu’elle fait, comment elle s’habille et comment elle se coiffe
  • Limiter les personnes à qui elle peut rendre visite ou parler au téléphone
  • L’éloigner de ses ami(e)s et de sa famille – l’isoler
  • Ne pas respecter sa vie privée
  • Lui refuser les contacts sexuels, les signes d’affection et les soins personnels

La violence verbale

  • La rabaisser et l’insulter tout le temps
  • La décrire comme étant stupide, folle ou irrationnelle
  • L’accuser de le tromper
  • Attaquer son estime de soi de différentes manières

La violence sexuelle

  • Lui imposer tout acte sexuel qu’elle ne veut pas
  • La forcer ou la contraindre à participer à des activités sexuelles
  • L’obliger à se prostituer
  • L’empêcher d’obtenir des renseignements ou une éducation sur la sexualité
  • La forcer à tomber enceinte, à avoir un avortement ou à subir une intervention chirurgicale qui empêche la grossesse
  • Lui transmettre le VIH ou d’autres infections transmissibles sexuellement

La négligence et l’isolement

  • L’empêcher de voir un médecin ou un dentiste
  • Lui enlever un appareil d’aide à la communication, ses appareils auditifs ou son chienguide
  • L’enfermer à la maison, sans téléphone
  • Lui interdire de suivre des cours d’anglais ou de français langue seconde

La violence ou l’exploitation financière

  • Décider comment elle dépense l’argent, où elle travaille et les biens qu’elle achète
  • Dépenser tout le revenu familial, y compris son argent ou ses économies
  • Utiliser ses cartes de crédit sans sa permission; détruire sa cote de crédit
  • La forcer à lui remettre toutes les prestations qu’elle touche

La violence spirituelle

  • Rabaisser ou attaquer ses croyances spirituelles
  • Ne pas lui permettre de se rendre à l’église, à la synagogue ou à un autre lieu de culte de son choix
  • L’obliger à se joindre à une secte ou à y rester