rVvIisyfQwOhZv35PPhh_unsplash

Surmonter votre hésitation à offrir de l’aide

Source: http://voisinsamisetfamilles.ca/comment-identifier-et-aider-les-femmes-qui-risquent-de-devenir-victimes-de-violence/

Voici certaines des préoccupations qui pourraient vous faire hésiter à apporter un soutien :

Sujets de préoccupations et facteurs dont il faut tenir compte

Vous pensez que cela ne vous regarde pas.
Il pourrait s’agir d’une question de vie ou de mort.

Vous ne savez pas quoi dire.
Exprimer vos préoccupations et votre inquiétude est un bon début.

Vous avez peur d’aggraver la situation.
Ne rien faire pourrait aggraver la situation.

Ce n’est pas assez grave pour appeler la police.
Les agents de police ont reçu la formation nécessaire pour intervenir et utiliser d’autres ressources.

Vous avez peur qu’il se retourne contre vous et votre famille.
Lui parler quand elle est seule. Informer la police si vous recevez des menaces.

Vous pensez qu’elle ne veut pas vraiment partir, parce qu’elle revient toujours.
Elle n’a peut-être pas le soutien ou les ressources nécessaires.

Vous avez peur qu’elle se mette en colère contre vous.
C’est bien possible, mais elle saura que son sort vous tient à cœur.

Vous considérez les deux partenaires comme vos amis.
Une de vos amies est victime de violence et vit dans la peur.

Vous pensez que si elle voulait de l’aide, elle en demanderait.
Elle a peut-être trop peur et trop honte pour demander de l’aide.

Vous pensez que c’est une affaire privée.
Ce n’en est pas une quand une personne est blessée.

Assurez votre sécurité en tout temps. N’intervenez pas physiquement en cas d’agression. Appelez la police en cas d’urgence. Tout le monde peut lutter contre la violence faite aux femmes.